Eco – Parlement des Jeunes des Pyrénées-Atlantiques

Biodiversité, espèces, habitats et espaces naturels sensibles : retour sur les journées de rencontre de l’Eco-Parlement des Jeunes 2019/2020 des Pyrénées-Atlantiques
Biodiversité, espèces, habitats et espaces naturels sensibles : retour sur les journées de rencontre de l’Eco-Parlement des Jeunes 2019/2020 des Pyrénées-Atlantiques

Parce que les jeunes sont les citoyens et trieurs de demain, ils restent une cible privilégiée à sensibiliser. Ainsi, depuis 2003, Eco-Emballages et le Réseau Ecole et Nature (REN) portent l'Eco-Parlement des Jeunes, un programme d'éducation à l’environnement et au développement durable.

Il met en réseau des classes ou des groupes de jeunes, accompagnés par des éducateurs à l’environnement, dans un but de production collective. Le principal objectif est de mettre les jeunes participants en position d’agir, de se responsabiliser et d’acquérir des modes de vie respectueux de l’environnement.

Lancé en 2003 au niveau européen, l’Eco-Parlement des Jeunes® est déployé depuis 2007 en France. En région Provence-Alpes-Côte d’Azur tout d’abord, le dispositif s’est étendu en 2008/2009 à 4 nouveaux territoires dont le Béarn pour la Nouvelle-Aquitaine. 3 000 jeunes vont donc se lancer dans ce programme dans le but de s’approprier leur territoire, de rencontrer d’autres jeunes, des acteurs locaux et de participer tous ensemble à une démarche collective de rédaction d’un Plan de communication pour l’environnement, recueil de problématiques locales et de propositions pour sensibiliser les habitants de leurs régions.

Eco – Parlement des Jeunes des Pyrénées-Atlantiques

En Béarn, le projet s’est déroulé chaque année à partir de 2010/2011, avant de prendre une envergure départementale en 2013/2014.

Spécificité de l’Eco-Parlement des Jeunes® dans le 64

Visant à apporter un éclairage critique du développement durable, le dispositif propose aux jeunes une multiplicité de point de vue. Ancré dans le territoire au quotidien, ce dispositif mobilise une collaboration éducative basée sur la pédagogie de projet ou l’éducation à l’environnement et l’éducation aux médias trouvent toute leur place.

Eco – Parlement des Jeunes des Pyrénées-Atlantiques

Contexte Départemental des Pyrénées-Atlantiques

Depuis son lancement en 2008-2009 au Parlement de Navarre (où les jeunes ont confié aux élus des propositions d’actions sur la base d’un plan de communication pour l’environnement), le soutien constant d’acteurs dont le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques permet à ce dispositif de maintenir une dynamique suivie par la Direction des Services Départementaux de l'Education Nationale.

Le dispositif vise à favoriser la mixité sociale permettant aux jeunes de s’éveiller à la diversité humaine appuyant l’objectif de sensibilisation à la citoyenneté. L’EPJ vise un public scolaire du cycle 3 au lycée, mais aussi les dispositifs éducatifs spécialisés : IME, DITEP…

11 classes du département des Pyrénées Atlantiques participeront au dispositif 2019-2020 de l’EPJ, soit un peu plus de 200 jeunes directement sensibilisés à l’environnement, aux médias et à la citoyenneté cette année.

Eco – Parlement des Jeunes des Pyrénées-Atlantiques

ECO-parlement des jeunes 2019/2020, c’est parti dans le 64!

Mardi 5 novembre dernier à l’espace Chemin de Bideak à Saint Palais, jeudi 7 à la salle des sports de Denguin et jeudi 14 novembre au lycée agricole de Montardon, ce sont plus de 200 élèves qui se sont rencontrés pour les premières journées de rencontre de l’Eco-Parlement des Jeunes auquel ils participent avec leur classe cette année.

Une approche de la biodiversité à travers les acteurs locaux…

Savez-vous que cette année, 1400 saumons ont été comptés à Orthez ? Qu’une vingtaine de bouquetins seront à nouveaux introduits dans les prochains mois dans les Pyrénées pour arriver à une quarantaine cette année… Une dizaine d’acteurs locaux de la biodiversité a présenté par petits groupes un sujet singulier : zoom sur les bovins et en particuliers la Betizu et la Béarnaise (Conservatoire des races d’Aquitaine), les champignons (société mycologiques du Béarn), la réintroduction du Bouquetin ibérique dans les Pyrénées (Parc National des Pyrénées), les oiseaux migrateurs (Ligue de Protection des Oiseaux), le saumon (Migradour), les chauves-souris (Conservatoire d’Espaces Naturels d’Aquitaine), les légumes anciens (Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn), les zones humides et la cistude (Fédération de la Chasse) et la présentation des Espaces Naturels Sensibles, fer de lance du Conseil départemental dont la liste des 64 espèces sensibles est au cœur de la thématique 2019/2020 du dispositif des EPJ.Eco – Parlement des Jeunes des Pyrénées-Atlantiques

La thématique de cette nouvelle édition s’appuie effectivement sur le Programme Espèces 64 ; un projet mené par le Conseil départemental qui a établi une liste des 64 espèces tant de la faune que de la flore, dont il assure la responsabilité sur son territoire.

« Il faut savoir que la biodiversité est bien réelle sur notre territoire ; héritage de l’ère glaciaire, elle serait même bien plus présente ici que dans toute la France avec des espèces dites endémiques. Pourtant, plusieurs d’entre elles ont disparu ou leur nombre a diminué de façon inquiétante. Depuis 1985, le département des Pyrénées Atlantiques réalise des études pour mieux connaître les Espaces Naturels Sensibles. Depuis ce début d’année, il élargit son action aux espèces : 270 espèces sont actuellement en situation de vulnérabilité. A partir de cette base, le département a constitué un premier socle de 64 espèces en respectant un équilibre géographique, biologique et écologique, des plus connus au plus marginaux, explique Patricia Saint Amon, chargée de cette mission. A partir de cette liste, les organismes tels que les fédérations, les conservatoires, les observatoires mais également tout un chacun, vont pouvoir imaginer des actions, être force de propositions pour tenter de « sauver » ces espèces. » Eco – Parlement des Jeunes des Pyrénées-Atlantiques

Les jeunes participants à EPJ seront accompagnés par les animateurs pour en découvrir davantage sur les espèces présentes sur leur commune ou à proximité. Peut-être des actions émergeront dans les classes… ? Rappelons que les jeunes sont les citoyens de demain, leur donner la parole et bien plus encore, leur laisser mettre en place des actions les responsabilisent et leur apportent une certaine satisfaction, une place de véritables acteurs pour l’avenir.

… et des ateliers ludiques

L’après-midi était dédiée à des pôles d’activité ludiques par groupe d’âge et de classes différentes pour découvrir de nouvelles espèces de la fameuse liste des 64 et créer une dynamique commune : boîtes à toucher pour découvrir un animal, reconstitution de puzzle, observation aux jumelles d’oiseaux, pêche des prédateurs, mémory des lichens… imaginés par les animateurs. Le fil rouge étant la collecte d’indices permettant de découvrir le Desman des Pyrénées, une des espèces protégées.

Cette journée marque réellement le début de l’aventure. L’idée étant de susciter auprès de ce public un intérêt particulier pour la biodiversité à travers des sujets très différents. Cette journée lui permet de s’approprier la thématique, d’orienter les classes dans l’action qu’elles vont porter pendant l’année après l’enquête de proximité qu’elles vont mener dans leur environnement proche et de découvrir ce qu’est un forum, sachant que les élèves devront en animer un eux-mêmes en mars.

Eco – Parlement des Jeunes des Pyrénées-Atlantiques

Le dispositif en bref

L’éco-Parlement des Jeunes est un dispositif d’éducation à l’environnement co-construit à l’échelle du département des Pyrénées Atlantiques. Depuis 2008, la dynamique partenariale coordonnée par le CPIE64 permet d’aborder le développement durable avec les élèves. Des éducateurs mettent des classes et des enseignants en réseau ; ensemble, ils réalisent des actions concrètes sur le thème de la biodiversité et des milieux naturels, liés à leur environnement proche.

Cette année, 11 classes* d’écoliers, de collégiens, de lycéens et d’élèves d’établissement spécialisés, soit 203 jeunes répartis sur le 64, participent à ce projet collectif.

*Les CM2 de l’école Pierre et Marie Curie de Pau, les CM1 de l’Ikastola Basaburuko d’Alos, les CM2 de l’école d’Hagetaubin, la classe unique de l’école d’Ainharp, les CM2 de l’école de Sedzère, les CM2 de l’école Lalanne de Billère, l’IME Castel de Navarre de Jurançon, les 6èmes du collège des Lavandières de Bizanos, les 3èmes du Lycée professionnel Francis Jammes d’Orthez et les 2ndes du LEGTA Pau Montardon et du lycée Armand David d’Hasparren.

En savoir plus https://www.cpiebearn.fr/nos-activit%C3%A9s/eco-parlement-des-jeunes

Articles similaires

Le Porge : 1er site "O déchet O gaspillage" du littoral aqui... Avec plus de 600 000 visiteurs par an, la plage du Porge constitue un lieu privilégié de loisirs pour un très grand nombre d’habitants de la métropole bordelaise et pour les touristes saisonniers. Si ...
Nouvelle-Aquitaine : premieres rencontres de l'Ecologie Indu... Plein succès pour les premières rencontres régionales et nationales de l’Ecologie Industrielle et Territoriale. Plus de 200 participants ont répondu à l’invitation de l’ADEME Nouvelle-Aquitaine et de ...
La Rochelle: Terre & Lettres, réflexion autour du développem... Alors que l’urgence d’agir pour sauver la planète n’a jamais été aussi grande, l’action des gouvernements est en deçà du défi ou à contre-courant, comme l’Amérique de Donald Trump. Terre & Lettres...
Salon Eco'vie Bordeaux Respectons la vie devenons Eco'Citoyen. Le Salon Eco'vie de Bordeaux est organisé dans le but de promouvoir un mode de vie plus sain, plus équilibré, non polluant, économe en énergie et en matières pr...