dimanche 23 août 2015 16:08  Marc Chaillou

Came

(Ville - Commune)

   

Route de Came
64520 Came
Pyrénées-Atlantiques

http://www.pays-de-bidache.fr

Comme ses villages voisins, Came a été marqué par l’influence des Gramont, une des familles les plus influentes de la région. Au XVe siècle, on érigea un château sur la crête dominant la Bidouze. Ce château de Came fut le pavillon de chasse du Duc, et servait de refuge, l’été, à la reine d'Espagne Marie-Anne de Neubourg exilée à Bayonne.

L’histoire de Came est de même associée à l’eau. La Bidouze, qui coule au pied du village, était très fréquentée par les marins d’eau douce qui transportaient leurs marchandises (vins de jurançon, sel de salies, jambons, pierres des carrières). Toute une vie économique se développa autour de cette activité marchande, et on compta même jusqu’à une dizaine de bars dans le quartier du port.

Came-01Enfin, il est impossible de parler de Came sans faire référence aux métiers du bois. Au XIXe siècle, des tourneurs fabriquaient des ouvrages au tour. Vers la fin de ce même siècle, un nouvel artisanat se fixa à Came : celui de la chaise. Les artisans tourneurs abandonnèrent alors peu à peu le nom de tourneurs, et prirent celui de chaisiers. A l’heure actuelle, la tradition perdure avec un savoir-faire bien présent au sein d’ateliers, et l’on parle aujourd’hui de Came comme du Pays de la Chaise…

Les artisants chaisiers de Came

Came, pays de la chaise ! L’activité de chaisier s’est transmise de générations en générations. 6 chaisiers perpétuent la tradition ancestrale, en proposants chaises traditionnelles, chaises modernes, tables fauteuils, meubles…etc. Divers panneaux dispersés dans le village vous indiquent les ateliers qui se visitent en semaine.

Le musée de la Chaise

Mr Lataillade, ancien chaisier passionné vous livre les secrets d’un métier que lui ont transmis ses ancêtres. Il vous explique l’évolution des outils (ayant appartenus à son père, son grand père et son arrière-grand-père), et vous fera visiter l’atelier actuel de son fils ayant repris l’activité.
Tél : 05 59 56 05 12

A voir l'ancien port de Came et son lavoir

En bord de la rivière la Bidouze, qui était le point de départ de bateaux chargés de cuirs et de peaux en direction du port de Bayonne. Possibilité de randonner le long de la rivière, en toute tranquillité.