Mondial du Vent, un final exceptionnel

Mondial du Vent, un final exceptionnel

Le spot de Leucate-La Franqui a offert des conditions parfaites pour conclure la 14è édition du Mondial du Vent. Le vent de sud-est a soufflé toute la journée permettant à la direction de course de valider cinq manches de l’Orange Speed Crossing, toutes remportées par le windsurfer Antoine Albeau.
  • Orange Speed Crossing, Antoine Albeau impérial !
    Lors de la première édition de l’Orange Speed Crossing, les windsurfers, emmenés par Antoine Albeau, avaient largement dominé les meilleurs kitesurfers. Cette année, si l’homme aux 17 titres mondiaux a encore gagné incontestablement les cinq manches, l’écart avec les kitesurfers s’est réduit. Sur la première manche, le parcours donnait plus de chance aux kitesurfers spécialistes de la longue distance, avec un premier bord nécessitant de remonter au vent. A ce jeu, Sylvain Hoceini vire la première bouée en tête après avoir effectué un départ parfait. Finalement, Sylvain ne peut pas résister à la vitesse impressionnante d’Antoine Albeau qui prend le large et termine la course en tête. Derrière, Cyril et Benoît Moussilmani s’accrochent à la deuxième et troisième place. Le parcours est ajusté pour les manches suivantes pour que les bords s’enchaînent dans le sens du vent (allures abattues) ce qui aurait dû donner plus de chance aux kitesurfers. Mais c’était sans compter un gros clapot qui a mis à mal les cuisses des kitesurfers. Sébastien Cattelan et Alex Caizergues terminent chacun leur tour en tête des kitesurfers, mais toujours derrière les windsurfers. Sur la dernière manche, Alex Caizergues prouve qu’il est bien le kitesurfer le plus rapide de la planète car il trouve l’énergie nécessaire pour coller Antoine Albeau de près, en terminant à moins d’une minute du multiple champion du monde de slalom. Même si les windsurfers ont dominé cette deuxième édition de l’Orange Speed Crossing, les kitesurfers saluent cette belle victoire et avouent que, quelles que soient les conditions, il aurait été difficile de les battre.
  • Tour Européen de Windsurf Freestyle, Steven Van Broeckhoven domine aisément ses adversaires 
    Sur la simple élimination du Tour Européen de Windsurf Freestyle, les conditions de vent rendent le plan d’eau technique. Le choix de la zone de navigation est déterminant pour exécuter au mieux les figures. Thomas Traversa, un des meilleurs français en Windsurf Freestyle, gagne ses heats grâce à de belles figures techniques et très fluides. Son ascension s’arrête malheureusement en ¼ de finale lorsqu’il tombe contre le tenant du titre, Steven Van Broeckhoven au style plus explosif. La finale de cette première étape du Tour Européen de Windsurf Freestyle oppose les belges Steven Van Broeckhoven et Dieter Ven Der Eyken. A 18 ans, Van Der Eyken tient tête à Van Broeckhoven en posant des figures variées. Dans les dernières secondes, le tenant du titre exécute une double manœuvre qui lui permet de s’adjuger la première place du podium.