Géolandes veille sur les étangs landais

La lutte contre les plantes invasives est une des missions du Syndicat mixte. Illustration avec une opération de faucardage-moissonnage sur l’étang de Biscarrosse – Parentis.

Le budget de l’opération de faucardage-moissonnage sur l’étang de Biscarrosse-Parentis est de 22 000 € : 21 000 € pour Géolandes et 1 000 € pour l’Association Culturelle Biscarrossaise.
Géolandes est un Syndicat mixte créé en 1988 pour la sauvegarde et la gestion des étangs landais, couvrant ainsi 15 plans d’eau* douce du littoral landais, et représentant environ 10 265 hectares de superficie en eau. Ses champs de compétence visent à réguler la présence et la prolifération d’espèces végétales envahissantes, lutter contre le comblement des plans d’eau, aménager leurs abords, protéger la biodiversité locale, préserver les activités traditionnelles et économiques humaines.
Le Syndicat mixte regroupe les Communautés de communes des Grands Lacs, de Mimizan, de Côte Landes Nature, les communes de Moliets-et-Maâ, Messanges, Azur, Soustons, Seignosse, Tosse, Ondres et Tarnos, et le Département des Landes.

* lac de Cazaux-Sanguinet, petit étang de Biscarrosse, lac de Parentis-Biscarrosse, retenue des Forges, étang d’Aureilhan, étang de Léon, étang de Moliets, étang de Laprade, étang de Moïsan, étang de Soustons, étang de Pinsolle, étang de Hardy, étang Blanc, étang du Turc et étang de Garros.

© Dia!Films / Juillet 2021