L'agriculture urbaine sur Bordeaux Métropole : Pourquoi ? Comment ?

L’agriculture urbaine est un sujet en cours d’appropriation par les acteurs publics de la ville, alors que de nombreuses associations, des collectifs d’habitants et citadins revendiquent le droit à cultiver sous différentes formes (pleine terre ou hors sol).

Ce mouvement de fond est observé dans la plupart des métropoles et interroge les actions qui peuvent être conduites pour orienter, soutenir et pérenniser les projets qui voient le jour, de manière inopinée. Les finalités de l’agriculture urbaine sont encore mal comprises et parfois opposées à l’agriculture traditionnelle. Pour autant, la ville constituée propose des débouchés et des complémentarités intéressants qui peuvent également soutenir les filières classiques présentes en périurbain. Les territoires habités, les espaces monofonctionnels, les friches, sont autant de situations propices à l’innovation : coopérations économiques, valorisation des services offerts aux habitants, amélioration des rendements et nouvelles formes de distribution, dimension culturelle et implication citoyenne...

L’agriculture urbaine a pour particularité de s’inscrire dans une logique d’économie circulaire qui suppose des coopérations public/privé et des synergies fortes avec les autres fonctions de la ville : valorisation des déchets urbains, recyclage de l’eau, logistique transport, réseaux de chaleur...