La villa Arnaga, l'œuvre architecturale d'Edmond Rostand

Edmond Rostand a vécu au Pays basque où le climat était idéal pour sa santé fragile. C’est là-bas qu’il a fait construire une villa à la hauteur de son talent. Visite guidée.

A l’écart de la ville, entourée d’un immense parc de trois hectares et dominant un jardin à la française, la villa Arnaga est l’une des premières maisons de style néo-basque. C’est en raison de ses problèmes de santé chroniques qu’Edmond Rostand choisit de venir s’installer à Cambo-les-Bains, cité réputée pour son climat et ses thermes.

Dès 1900, l’écrivain, son épouse, Rosemonde Gérard, et leurs deux enfants, Maurice et Jean, emménagent dans la “petite ville de cure”. Ils attendront 1906 et la fin des travaux pour investir la villa Arnaga, véritable havre de paix. L’auteur de Cyrano de Bergerac s’est réapproprié le patrimoine architectural local pour en faire une œuvre à part entière, sortie tout droit de son imagination, réunissant architecture, mobiliers, décors et jardins.

L’extérieur de l’habitation se veut l’initiateur de nombreuses villas de type néo -basque, qui s’étendent sur toute la côte basque au début du XXème siècle. Façade à colombage, toitures à versants inégaux, décrochements dissymétriques, elle présente les principales caractéristiques de la maison labourdine traditionnelle.