Le Périgord Vert, au fil de ses moulins

En Dordogne, dans le sud de la France, les moulins défient le temps. Témoins de l'histoire et acteurs du développement de tout un territoire, ils ont été utilisés pendant des siècles, alors que l'eau était la principale énergie pour fabriquer la farine, l'huile, le papier ou même pour scier du bois.

Aujourd'hui, des passionnés mettent en valeur ces moulins pleins de charme et de nostalgie et nous font découvrir leur patrimoine architectural et industriel. "Vous êtes ici" vous emmène visiter le petit moulin de Rochereuil, édifié au XIIe siècle, où Thierry Mezurat, nuciculteur y presse tous les hivers de l’huile de noix de manière traditionnelle.

Adepte d’une agriculture raisonnée et de proximité, Thierry redonne ses lettres de noblesse au moulin, mais aussi à la noix, présente dans le Périgord depuis 17 000 ans.

Quelques kilomètres en aval, changement d’échelle au majestueux moulin de la Pauze, dont les origines remontent au IXe siècle. Transformé en écomusée, le propriétaire des lieux, Alain Mazeau, héritier d’une longue lignée de meuniers, livre aux visiteurs les secrets de fabrication de la farine et du bon pain, ou encore de l’électricité. Autonome en énergie, le moulin de la Pauze transforme la force motrice de la rivière et fournit de l'électricité au village.

Pour ces passionnés, les moulins du Périgord, moins connus que les châteaux et les abbayes, méritent d’être remis à l'honneur. Ils pourront alors devenir les futurs acteurs d’une nouvelle économie locale et durable et retrouver leur charme et leur utilité d'antan.

Sources