Vert comme un livre d’occase en Gironde

Au Livre Vert, les ouvrages sont récupérés, triés et promis à une seconde vie. L’équipe passionnée fait du recyclage des livres un outil d’insertion professionnelle. L’équipe passionnée du Livre Vert s’active dans un hangar discret de Bordeaux Nord. Elle fait du recyclage des livres un outil d’insertion professionnelle. Initiative à succès !

gironde.fr/girondemag128

Le livre, cet objet porteur d’affect qui s’entasse sur nos étagères, a désormais un autre avenir que la déchetterie. L’entreprise bordelaise Le Livre Vert récupère, trie et lui offre une seconde vie. Co-créée en 2013 par deux grands lecteurs, Vera Dacunha et Nicolas Fesquet, elle devient entreprise d’insertion en 2016. Depuis ses débuts, elle rencontre une forte croissance.

« C’est une expérience exigeante et complexe », confie la co-fondatrice avant d’ajouter ; « L’impact économique et social de l’activité est local. D’autres Livre Vert pourraient voir le jour pour créer à leur tour cette même dynamique sur d’autres territoires ». Entre 800 000 et 1 million de livres sont collectés par an. L’entreprise récupère sa matière première par plusieurs biais, auprès de particuliers ou de structures publiques et privées. Selon l’état du livre, elle vend, recycle ou donne à des associations liées à des pays en développement.

Un tremplin vers l’avenir

Au-delà du recyclage, l’activité du Livre Vert est une vraie aventure humaine. En 2019, elle compte 16 salariés dont 10 en CDD insertion, de 26 à 57 ans. « Cette action est très vertueuse », explique Caroline Laversin, 57 ans, intégrée au Livre Vert par le dispositif PLIE (plan local pluriannuel pour l’insertion et l’emploi). Avec une formation en ressources humaines et forte d’une carrière administrative en accueil et secrétariat, elle travaille au Livre Vert depuis un an. Dans cette expérience où l’humain prime, elle se sent reconnue et a trouvé sa place. « C’est confortable et rassurant », ajoute-t-elle. Fière de participer à cette démarche écologique et sociale, elle prévoit pour la suite une formation logistique en contrat professionnel. C’est dire la valeur d’un simple livre avant sa fin de vie…

http://lelivrevert.com/