Renforcement des berges de Garonne rive droite - Bordeaux, Floirac, Bouliac

7 communes de Bordeaux Métropole sont exposées au risque inondation, que soit en totalité ou en partie. Un tiers du territoire est en effet situé en dessous des plus hautes eaux de la Garonne. Ce sont en tout 40 000 personnes (26 000 habitants et 14 000 employés) qui vivent en zone inondable.

10 KILOMÈTRES DE PROTECTION

La rive droite de la Garonne, constituée d’ancien marais et son altimétrie est plus basse que celle de la rive gauche. Son urbanisation n’a donc été rendue possible que par les protections mises en place sur les bords de Garonne.

Actuellement, ces  ouvrages de  protection sont implantés sur un linéaire de 10 km en rive droite de la Garonne, sur les communes de Bouliac, Floirac et Bordeaux. Il s’agit de :

  • des murets situés en haut de berge ou à distance de la berge,
  • de murs en berge,
  • de digues en remblai en haut de berge ou à distance de la berge,
  • de digues en remblai soutenues par un muret du coté de la zone protégée.

Or, plusieurs études ont montré les faiblesses de la protection actuelle de cette zone. En 2013, une étude de danger réalisée par le Syndicat de Protection des Inondations de la Rive Droite (SPIRD) a révélé de plusieurs désordres structurels.

Une autre étude, hydraulique cette fois-ci, menée  en février 2013 sur le secteur de la rive droite, a mis en évidence l'existence de secteurs à haut risque d'inondabilité.