Thomas Demaere - "Les stations balnéaires"

Thomas Demaere est comme son nouvel et troisième EP, délicat et joyeusement nostalgique. Il était temps de donner à son talent et à celui de sa formation un écrin digne de leur ambition. L'oreille prêtée, on pense à la poésie contrariée de Murat, au spleen de Thiéfaine ou aux rêves si réels de Bashung.

A une chanson des Innocents réalisée par Peter Von Poehl. A la fausse candeur de Vincent Delerm et à l'ironie détachée de Mickey 3D.

Thomas écrit et chante comme ça vient et cela fonctionne : le ton est juste, le geste est précis comme disait l'autre... L’inspiration a du bon quand il s'agit de creuser son propre sillon. Effet secondaire quasi immédiat, on rêve de réparer une vieille décapotable et de rouler, « Les Stations Balnéaires » à fond, direction le soleil déclinant du sud-ouest. Car, pour l'artiste bordelais, le résultat est au rendez-vous : six titres aboutis que l'on fredonne dès les premières écoutes, six histoires que l'on fait siennes tant la poésie, l'universalité et l'humilité des paroles nous troublent, six mélodies pop aux harmonies vocales obsédantes et aux arrangements électrifiés comme dans la chanson éponyme « Les Stations Balnéaires ». Titre d’ailleurs remarquablement croquée par le dessinateur Alfred (Meilleur album de BD a Angoulême 2014) lors du premier clip extrait du disque et réalisé par Arnaud Lalanne.

Tel un fabuliste des temps modernes, Thomas Demaere signe des textes sans apprêt, nous conte nos quotidiens avec pudeur et sincérité, les inquiétudes et les joies de tout un chacun, confesse nos postures et nos impostures dans la vie, invente des histoires, aux apparences ingénues, mais qui nous sont toutes familières et nous font prendre conscience de notre propre métaphore, à la manière de la danseuse prisonnière du « Ballet », ou de celle de notre époque, comme dans » Jour de récolte » ou encore dans le bouleversant « Nos couleurs à la guerre », véritable hymne au genre humain, fable sans morale contre les déterminismes et la déshumanisation latente.

Comme autant de petits cailloux de lucidité, Thomas Demaere égrène ses chansons sur nos chemins et nous invite à les rebrousser, à retrouver nos fondements, dans une quête de tendresse et de sens à la vie.

Dessiné par Alfred - meilleur album de BD, Angoulême 2014
Réalisé par Arnaud Lalanne - Textes : Thomas Demaere - Musique : Gaétan Boudy

Acheter sur

ITUNES : https://itunes.apple.com/fr/album/les-stations-balneaires-single/id989906624

DEEZER : http://www.deezer.com/album/10172648

SPOTIFY : http://open.spotify.com/album/0V9FD9E7xUQdGBEhOeaQVJ

BANDCAMP : https://thomasdemaere.bandcamp.com/

En savoir plus http://www.thomasdemaere.com